Intrum Banque Finance

Avec Intrum Banque Finance, Intrum renforce son expertise auprès des banques et acteurs du crédit pour les accompagner dans la gestion de leurs créances et prêts non performants.

  • Pour répondre à la forte croissance de son activité dans le secteur bancaire, Intrum, leader mondial de la gestion de créances, structure son expertise acquise depuis 10 ans et crée une division entièrement dédiée au monde financier en France.
  • Cette spécialisation vise à contribuer à la performance financière des banques et des acteurs du crédit en gérant efficacement leurs créances et particulièrement les prêts non performants.
  • La création d’Intrum Banque Finance intervient au moment où la Commission Européenne et la BCE souhaitent que les banques assainissent leur bilan.
  • L’expertise d’un acteur comme Intrum devient incontournable en France, deuxième marché européen après l’Italie avec près de 150 milliards d’euros d’encours de prêts non performants.

Le département Intrum Banque Finance met à disposition des équipes dédiées, expertes depuis plus de 10 ans dans l’accompagnement des principaux acteurs du secteur. Intrum Banque Finance intervient sur toute la chaîne de valeur : du recouvrement amiable en marque blanche, à la gestion contentieuse spécialisée jusqu’à l’acquisition de créances. Le département en charge de la gestion des créances douteuses/ NPL est par ailleurs renforcé afin d’accompagner l’accroissement du mouvement de déconsolidation des crédits irrécouvrables.

Les clients d’Intrum Banque Finance bénéficient d’une accélération de leurs encaissements et d’une optimisation de leur performance opérationnelle mais également de services innovants du groupe, processus automatisés intelligents et bientôt chatbots.

L’objectif pour Intrum Banque Finance est d’accompagner de manière adaptée les banques et les sociétés de crédit dans leurs multiples enjeux réglementaires (nouvelles normes comptables, règles de la BCE, Bâle III) et de contribuer à leur performance financière sur le court terme et à long terme dans une relation partenariale.

Pour Anne Williart, directeur général d’Intrum France : « les récentes opérations menées par les banques en Italie et en Espagne avec Intrum, sur leurs portefeuilles de prêts non performants, montrent que les banques et les acteurs du crédit poursuivent le virage stratégique qu’elles ont engagé. Cette dynamique s’accélère avec les nouvelles attentes de la BCE et de la Commission européenne en matière de couverture contre les pertes liées aux créances douteuses. Nous sommes convaincus que nous avons un rôle majeur à jouer auprès de tous les acteurs du monde bancaire et financier en leur proposant des services adaptés et sur mesure. »