Regain d’intérêt en matière de sécurité financière en Europe du Sud

Intrum observe que la pandémie a eu un effet positif : nous voyons un regain d’intérêt des consommateurs européens en matière de sécurité financière.

L’European Money Week 2021 (du 22 mars au 26 mars) est la semaine annuelle de promotion de la culture financière auprès des consommateurs européens.

L’édition 2021a lieu après une année mouvementée pour l’économie européenne, touchée par la pandémie Covid-19. Mais dans ce contexte d’incertitude économique, on observe des signes encourageants dans la manière dont les européens abordent leurs finances personnelles.

“L’édition 2020 de l’ECPR révèle que les consommateurs d’Europe du Sud sont particulièrement concernés par leur situation financière”
- résultats de l’European consumer Payment Report 2020

Le dernier rapport de l’European Consumer Payment Report (ECPR) d’Intrum révèle que de nombreux individus souhaitent avoir une certaine sécurité financière et améliorer leurs connaissances financières :

  • Près de la moitié (47%) des répondants de ce rapport indique que la sécurité financière est devenue un objectif personnel clé; et,
  • 40% améliorent activement leurs connaissances financières dans ce contexte d’incertitude économique.

Pourquoi la culture financière personnelle est-elle devenue si importante ?

L’une des principales raisons de la sensibilisation croissante des consommateurs européens sur les questions financières est la soudaine instabilité économique provoquée par la pandémie Covid-19 début 2020. Les effets économiques de la crise ont impacté les revenus des européens ainsi que leurs habitudes de consommation et ont accéléré les différences entre les groupes de consommateurs :

  • Les personnes ayant des revenus faibles ont tendance à être plus touchées par les pertes de revenus et le chômage partiel mis en place massivement au début de la crise. Cela est d’autant plus vrai en Europe du Sud, où 49% des consommateurs grecs et 47% des consommateurs italiens et portugais ont déclaré que leurs revenus avaient diminué en raison de la pandémie.
  • D’autre part, les consommateurs qui ont pu conserver leur emploi et travailler à domicile ont constaté qu’ils disposaient d’épargne supplémentaire comparativement à leur situation avant la crise.

L’impact économique de la pandémie rappel donc l’importance de la bonne gestion de ses finances personnelles.

La sensibilisation financière en hausse en Europe du Sud

L’ECPR 2020 révèle que les consommateurs d’Europe du Sud sont intéressés par le fait d’avoir une situation financière plus saine :

  • Plus de 6 consommateurs portugais et roumains sur 10 (66%) déclarent que l’amélioration de leur sécurité financière est devenue l’une de leurs principales priorités depuis le début de la crise Covid-19.
  • En Europe du Nord, seulement 36% des Finlandais et 31% des Danois citent cette question comme une priorité.

Depuis le début de la crise Covid-19, améliorer ma sécurité financière fait partie de mes priorités (d’accord, répartition par pays):

L’intérêt croissant pour améliorer sa sécurité financière peut-être corrélé au fait que les Européens du Sud déclarent ne pas avoir une éducation financière suffisante pour gérer leurs finances personnelles.

Quatre consommateurs italiens sur 10 (40%) et 36% des consommateurs grecs et espagnols déclarent manquer de connaissances financières. La moyenne européenne est de 23% et en Norvège et en Suède, le chiffre n’est que de 15%.

Je n’ai pas reçu une éducation financière suffisante pour gérer mes finances au quotidien, et je fais souvent appel à des conseils extérieurs (d’accord, répartition par pays) :

Une économie saine est plus importante que jamais

L’avenir est incertain et dépend fortement de l’évolution de la pandémie. Toutefois, la vie quotidienne reviendra progressivement à la normale. Lorsque les différentes restrictions seront levées, il sera important d’aider les personnes les plus touchées financièrement par la pandémie.