Next Generation Program - Le graduate programme nouvelle génération d’Intrum

Entretien avec Lyson Monfray, membre du programme nouvelle génération d’Intrum !

  • Peux-tu te présenter et nous parler de ton parcours avant ton arrivée chez Intrum France ?

Je m’appelle Lyson Monfray, j’ai 28 ans. Je viens de terminer ma formation au sein de l’école de commerce INSEEC. J’ai obtenu un master de Project Manager et Ingénieur Commercial après avoir suivi un BTS et obtenu une licence. J’ai passé 3 ans en Australie, à Sydney où j’ai travaillé en tant que manager de restaurant et manager d’un lieu événementiel. C’est à Sydney que j’ai effectué ma première année de master avant de revenir à Lyon pour terminer mes études.

 

  • Comment as-tu connu le graduate program du groupe Intrum et pourquoi avoir postulé ?

En regardant les offres d’emploi sur Indeed ! Je ne connaissais ni le secteur d’activité ni l’entreprise mais le descriptif du poste était très intéressant et l’idée d’intégrer un graduate program donnant accès à des postes à responsabilités au sein d’une structure internationale a vraiment compté dans mon choix.

 

  • Comment s’est passé le processus de recrutement ?

L’offre et le descriptif du poste proposé étaient en cohérence avec mes études et mes objectifs professionnels. Je n’ai donc pas hésité un instant.

Le processus de recrutement a été stressant car très complet et très exigeant. J’ai passé 2 journées entières à Stockholm au siège du Groupe avec des tests et des travaux aux côtés d’une dizaine de candidats qui ont pour certains rejoint également les autres filiales du Groupe Intrum.

 

  • Comment se déroule ton intégration depuis ton arrivée début Septembre ?

J’ai été directement lancée dans le grand bain !

On m’a confié un projet dès le premier jour ce qui a été une très bonne surprise pour moi : c’est très gratifiant d’avoir la confiance de ses managers et de devoir interagir avec des équipes pour mener le projet. Mais c’est aussi beaucoup de responsabilités ! Je n’avais en plus aucune connaissance du secteur ni de toutes les activités et spécificités d’Intrum. Il a donc fallu apprendre et intégrer beaucoup d’informations en très peu de temps afin de pouvoir appréhender au mieux mes missions.

J’ai depuis mon arrivée passé 1 semaine entière à Stockholm pour un séminaire d’intégration avec les autres membres du Next Generation Program d’Intrum : découverte du groupe et de ses filiales, échanges avec des directeurs et d’ancien NGP, découverte de la ville… ! Une semaine riche en partages !

 

  • Peux-tu présenter le Next Generation Program ? En quoi cela consiste ?

Le Next Generation Program est le graduate program du Groupe Intrum. Destiné aux jeunes diplômés, ce programme vise à former les futurs managers du groupe. Cette année, 7 jeunes ont rejoint Intrum avec des profils d’analystes et de chefs de projets :  en Norvège, en Suède, en Italie, en Espagne, au Portugal et en France. Sur ces 12 mois nous serons également amenés à partir 2 mois dans une autre filiale européenne afin de découvrir une autre culture et d’autres manières de travailler sur différents marchés.

 

  • Peux-tu présenter ton rôle au sein d’Intrum France ?

Je suis PMO Junior (Project Management Office) au sein d’Intrum France. Mon rôle est de coordonner et de porter 2 projets majeurs sous la supervision de ma responsable qui est directrice du Pôle Développement et Transformation.

 

  • Un mot pour illustrer le début de ta mission parmi nous ?

Enrichissante ! Je travaille sur des projets incluant différents métiers et suis en contact avec de nombreux managers qui sont tous très attentifs à mon intégration. Je reçois également beaucoup de soutien de la part de l’ensemble des membres NGP, des responsables du programme mais aussi de ma manager et de mon mentor.

 

  • Quelle image avais-tu du secteur du recouvrement avant ton arrivée et quelle image en as-tu maintenant ?

A mon arrivée, je n’avais pas d’idée précise sur ce secteur d’activité. C’est un secteur méconnu sauf si vous avez malheureusement à traiter avec des cabinets de recouvrement.

En découvrant Intrum, j’ai néanmoins pris conscience que le recouvrement n’est pas un univers facile. J’ai réalisé qu’un vrai travail est fait pour respecter au mieux les consommateurs et les entreprises endettés que nous relançons. Leur situation est prise en compte et nos équipes cherchent les meilleures solutions pour les accompagner dans un esprit d’éthique et de respect de l’homme. Je travaille d’ailleurs sur un projet commencé il y a près d’un an et qui vise à mettre au cœur de notre métier la satisfaction de nos clients débiteurs.