La pression sociale nous fait-elle dépenser davantage pour nos enfants ? Intrum a interrogé les Français.

Intrum a mené l’enquête auprès de 24 401 consommateurs à travers l’Europe sur leurs habitudes quotidiennes, leurs comportements de paiement et leur capacité à gérer les dépenses mensuelles du foyer.

Le consumer payment report 2017 montre qu’en France 29% des parents cèdent à la pression sociale en achetant davantage, notamment pour leurs enfants.

Les dépenses les plus courantes sont les chaussures à 39%, les vêtements de marque à 28% et les ordinateurs/téléphones portables pour 22% des répondants.

"Notre analyse démontre comment les consommateurs vulnérables sont exposés à la pression sociale extérieure, ce qui peut entraîner un endettement à long terme. Avec les nombreuses possibilités de moyens de paiement qui existent aujourd'hui et la pression sociale, nous devons agir davantage pour donner confiance et enseigner à chaque nouvelle génération comment consommer durablement et raisonnablement », déclare Mikael Ericson, PDG et Président d'Intrum.

Pour consulter l’étude dans son intégralité, téléchargez le Consumer Payment Report.