Journée mondiale de l’épargne : les données de l’étude Intrum sur les comportements financiers des Européens.

4 européens sur 10 déclarent ne pas épargner tous les mois. La situation est plus marquée en Lettonie et en Grèce, où le taux atteint 60% de la population.

La journée mondiale de l’épargne, le 31 octobre a été lancée en 1924 lors du 1er Congrès international des banques d’épargne à Milan, pour promouvoir l’épargne des ménages et renforcer l’autonomie économique des individus.

Selon les données d’Intrum recueillies et publiées dans l’European Consumer Payment Report de 2018 (ECPR), 41% des européens n’épargnent pas tous les mois. La situation est d’autant plus marquée en Lettonie et en Grèce, notamment à cause de la situation économique.

58% des répondants lettons et 57% des répondants grecs déclarent ne pas épargner. Ce taux est également élevé en Finlande (50%), en Italie (46%), au Danemark et en Lituanie (45%).

“Nous ne pouvons pas prédire l’avenir et il est toujours raisonnable de mettre de l’argent de côté lorsque c’est possible. Cela peut aider à avoir une meilleure situation financière et permettre d’avoir un fonds de secours en cas de besoin » déclare Anna Fall, Chief Brand & Communications Officer. Vous pouvez retrouver nos conseils pour vous constituer un fonds d’urgence en cliquant ici.

Les Millennials et les parents épargnent le plus

L’étude montre que les millennials - les personnes entre 25 et 34 ans - épargnent le plus : près de 7 sur 10 (68%) déclarent économiser tous les mois. A contrario, les seniors - les plus de 65 ans - sont 55% à épargner mensuellement. Il y a une certaine logique derrière ces chiffres, les personnes entre 20 et 30 ans s’installent peu à peu dans la vie alors que les seniors ont déjà réalisé certains projets.

Et 65% des parents déclarent économiser tous les mois, alors que le taux parmi les couples sans enfants est de 57%.

Des économies pour des jours moins ensoleillés

Parmi les épargnants, la plus grande motivation est de se préparer à des dépenses imprévues : 67% des répondants déclarent que c’est pour cela qu’ils économisent tous les mois.

Les autres raisons évoquées sont le voyage (40%), la retraite (25%), pour les enfants ou petits-enfants (22%) et en cas de chômage ou d’une perte de revenus (22%). Ces résultats sont semblables dans plusieurs pays. En particulier les tchèques, les hollandais ou les portugais qui sont 76% à épargner pour anticiper l’imprévu.

Les comptes épargnes sont les plus utilisés

L’European Consumer Payment Report montre que les épargnants utilisent pour la grande majorité d’entre eux un compte épargne pour économiser de l’argent (58%).  Fonds, titres et actions sont des choix également populaires bien qu’il soit étonnant de constater que 22% des européens conservent de l’épargne en argent liquide.

Si vous avez des problèmes financiers - chercher des solutions

Certains trouvent qu’il est très difficile d’épargner car leurs revenus mensuels ne leur permettent pas de le faire. Cela engendre des fins de mois compliquées qui parfois aboutissent à des emprunts pour devoir payer les factures. Notre conseil est de chercher de l’aide pour reprendre le contrôle sur ses finances.

"Le Cœur de métier d’Intrum est d’aider les personnes à se défaire de leurs dettes. Nous conseillons de prendre contact avec nos services au plus vite afin de trouver ensemble une solution" ajoute Anna Fall, Chief Brand & Communications Office. "Avoir des finances saines est la base pour une bonne qualité de vie. Cela crée des opportunités pour réaliser certains rêves."

A propos de l’étude

Intrum a recueilli des données de 24 398 consommateurs dans 24 pays européens pour approfondir ses connaissances sur les habitudes des consommateurs européens, leurs dépenses et leur façon de gérer les finances de leur ménage mensuellement.

Télécharger le rapport complet

L’édition 2019 de l’European Consumer Payment Report sera lancée le 28 Novembre 2019.