Intrum teste un chatbot pour le recouvrement de créances

Le spécialiste du crédit management utilise l’intelligence artificielle (AI) pour faciliter le traitement des dossiers avec les particuliers

Le chatbot permet aux clients d’obtenir des réponses à leurs questions 24h/24 et 7j/7.La technologie est testée par Intrum au Royaume Uni et en Norvège avant un déploiement en France et dans les autres pays du groupe.

Le système a été créé par la fintech Boost AI et est déployé sous la direction du Département R&D du Groupe Intrum. Le robot créé peut répondre à plus de 730 questions concernant les retards de paiement et mettre en lien avec le support client.

Depuis le lancement du pilote il y a trois mois, le chatbot a mené près de 16.000 chats et a répondu à 90% des 47.500 questions reçues.

Toutes les opérations sont supervisées depuis un tableau de bord chez Intrum qui permet d’améliorer et de développer la technologie pour encore mieux répondre aux besoins des utilisateurs.

A moyen terme, le chatbot sera capable de répondre à des questions spécifiques sur les dossiers clients comme les échéanciers de paiements en coordination avec les équipes d’Intrum.

Cette technologie permet aux clients de mieux gérer leur dossier en cours tout en gagnant du temps et aux chargés de dossiers de se concentrer sur des cas plus complexes, requérant une attention plus grande, comme des situations de surendettement par exemple.